Pédagogies Froebel, Montessori, Steiner Waldorf, Reggio Emilia, on fait le point ?

Publié par

Comme vous le constatez peut-être les jeux et jouets Montessori sont « tendance ». Attention à certaines offres bien souvent mercantiles car la pédagogie Montessori ne peut évidemment pas se résumer à un coffret d’activités, où il suffirait de suivre règles et consignes pour rendre son enfant intelligent et épanoui… Hi, hi, je les vois si bien ces fabricants de jouets ovationner leur directeur marketing lorsqu’il leur montre, graphique en main, le chiffre d’affaires qui grimpe, quand l’intitulé classique « Jeu éducatif » se transforme en « Jeu Montessori ». Ho! Ho! Moi je ne me laisse par avoir par ces konneries-là. Pas question de vous prendre non plus pour des gogos. Ici, dans ces lieux où règne le « devoir » d’apporter l’excellence du conseil de jeu, je transmets en permanence ce message-là : choisissez bien les jouets de vos enfants, souvent les plus simples, ceux en parfaite adéquation avec les pédagogies du bien jouer pour bien apprendre. Avec eux votre minus d’humain sera le maître de ses jeux. Vous le laisserez vivre ses passions à fond, comme le préconisait Maria Montessori. Il découvrira ainsi toutes les capacités qu’il a en lui.

De simples cubes se transformeront en monstre…

monstre

… ou en lave sortant d’un volcan….

volcan

… ou deviendront le point de départ d’une parfaite construction — celle-ci a été montée par un enfant de 5 ans sur une table du Si Tu Veux, avec une rigueur mathématique « de haut niveau » pendant que j’écrivais ce billet — ….

construction enfant

… ou une création qui invitera la nature dans un beau montage artistique.

activité nature

Tous ces jeux « libres » colleront pile poil avec les merveilleuses pédagogies (qui ne datent pas d’hier !) et que je vous résume ci-dessous.

Friedrich Froebel, éducateur allemand, est l’ « l’inventeur » des jardins d’enfants. Il met au point dès 1837 un programme essentiellement basé sur le jeu et l’activité physique pour « le développement naturel et harmonieux des facultés chez le petit enfant » en leur proposant un matériel spécifique (Dons et Occupations).

Maria Montessori, première femme médecin d’Italie, ouvre la Casa dei Bambini en 1907, véritable laboratoire de recherches pédagogiques. L’un des points essentiels de sa pédagogie est d’encourager l’autonomie de l’enfant dans un environnement stimulant. C’est le fameux « Aide moi à faire seul ! ».

Rudolf Steiner, philosophe autrichien, ouvre sa première école en Allemagne en 1919. La pédagogie Steiner-Waldorf donne une large place aux travaux manuels, aux activités artistiques et à l’observation de la nature. L’enfant évolue dans un environnement simple et naturel, la salle de classe est pensée comme une maison.

 La méthode Reggio Emilia fut, elle, initiée par un groupe d’éducateurs et de parents italiens juste après la seconde guerre mondiale. Elle prône une pédagogie libre, appelée aussi les « Cent langages de l’enfant » dans laquelle l’environnement tient une place essentielle. L’école entière est imaginée comme un atelier pour l’apprentissage de l’enfant.

Mon environnement de travail est un peu à l’image de toutes ces pédagogies-là, vivant, stimulant, naturel, simple.

pinces bâtons

Les corbeilles de jeux sont organisées comme des plateaux de dons, les plaquettes de bois multicolores se baladent là où le dernier humain a joué, un kaléidoscope géant invite à la contemplation, une pomme de terre a décidé de germer ou de pourrir à côté des animaux de la ferme… Les pédagogies Froebel, Montessori, Steiner Waldorf et Reggio Emilia sont ainsi, l’air de rien, toutes à portée des enfants / ainsi que leur vrai matériel pédagogique / celui qui n’a pas été inventé il y a deux jours ou a été mal copié.

6 comments

  1. coucou yaye, oui faut profiter de ces choses simples-là et moi bien sûr je rêve que vous me rameniez un jour des cacahuètes fraîches ( y’en a là bas?)

  2. Vu de loin tous ces kits marketing nous font bien rigoler. Comme nous vivons au sénégal nous avons peu de jouets. Soit ils coûtent 1 fortune soit nous ne les aimons pas (les parents sénégalais sont fans de jeux en plastique qui utilisent des piles, font bcp de bruit, se cassent vite et dont l’enfant se lasse très rapidement). Donc pour nous toutes ces pédagogies c’est avec ce que nous avons sous la main : des fleurs, des feuilles, du sable, des pinces à linge ou des cuillères, des sauts, et surtout l’incroyable climat qui nous permet de jouer et découvrir chaque jour en extérieur !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s