Le jeu du fromage… à battre les enfants !

Posted by

Durant ce temps de vacances, y’ a les bons fromages qu’on mange… et qu’on ne bat pas. Y’ a aussi un jeu de récré d’antan qui est ma spécialité fromagère et enfantine de l’été : “Le fermier dans son pré“. J’aimais y jouer quand j’étais petite. Je me rappelle qu’avant que le jeu commence y’avait toujours de la négo afin de ne pas être prise au moment du fromage !

fromage

Comment k’on joue ? D’abord on forme une ronde, et puis on plouffe pour désigner le joueur qui se mettra au centre. Et pis on chante en tournant :

Le fermier dans son pré (bis)

Ohé, ohé, ohé, le fermier dans son pré

 Le fermier prend sa femme (bis)

Ohé, ohé, ohé, le fermier prend sa femme

 La femme prend son enfant (bis)

Ohé, ohé, ohé, la femme prend son enfant

Et ainsi de suite

L’enfant prend sa nourrice,

La nourrice prend son chat,

Le chat prend la souris,

La souris prend le fromage,

Le fromage est battu.

Dans la règle classique, à chaque couplet le joueur du milieu fait signe à un chanteur de le rejoindre au centre du cercle. À la fin de la chanson, il y a donc sept joueurs au centre de la ronde. Pendant le couplet final celui qui a été choisi comme fromage fait le gros dos et les six autres joueurs le battent (gentiment !) en chantant : “Le fromage est battu, le fromage est battu, ohé, ohé, ohé, le fromage est battu“.

Dans ma règle on n’a pas besoin d’être aussi nombreux. Après chaque strophe le joueur qui est au centre se fait remplacer par celui qu’il appelle. À la dernière strophe, le joueur du centre appelle le fromage (ça c’est le moment qu’on attend tous) et il se fait battre… euh, toujours gentiment !

4 comments

  1. Moi dans la version que je connais, c’est le joueur qui vient d’être choisi qui choisit le suivant, comme dit la chanson. Le fermier choisit sa fermière, qui choisit son enfant, etc… Et effectivement, mieux vaut ne pas être le fromage !!! (même si c’est censé être doucement …) ! J’aimais aussi beaucoup quand j’étais petite, et je pense que les enfants d’aujourd’hui connaissent toujours, c’est quand même un classique de maternelle (enfin, ça doit dépendre des écoles !)

      1. Merci ! 🙂 Lison était surexcitée à l’idée de rentrer en 6ème ! Baptiste (en4ème) et Noé (en Grande section) très impatients aussi, même si Noé était un peu intimidé comme toujours. Pour Rémi, l’entrée en 1ère générait moins d’enthousiasme, mais il ne semblait pas mécontent ! Quant à Firmin, encore une année à la maison ! bise également !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s