RAPADURA ? En voilà un mot qui va enrichir le vocabulaire de nos enfants !

Posted by

Le rapadura, suivant la définition de la page 822 du Grand Larousse Gastronomique, un de mes nouveaux livres de chevet, c’est ça : Jus de canne à sucre déshydraté issu de l’agriculture biologique qui n’a subi ni transformation, ni raffinage. De couleur ambre très foncé, il a un goût caractéristique de réglisse.

Le rapadura a glissé entre mes doigts pour la première fois l’été dernier quand je confectionnais un gâteau, dans un haut chalet de haute montagne. J’étais là bas comme le Ratatouille de Disney, refusant pour quelques jours ma vie de ratonne de Paris (rat de galerie Vivienne et non d’égout !), en m’invitant dans les cuisines d’un restaurant de très haute altitude pour y faire le commis de cuisine.

Le rapadura je l’ai retrouvé hier dans un magasin bio, et je me suis jetée dessus… ça me rappelait tant ces bonnes vacances éducatives !

rapadura

Et puis, en marchant avec ce précieux trésor dans mon sac, j’ai, comme à mon habitude, « travaillé » dans ma tête. Je devais trouver une énième idée de jeu de voyage et de trois fois rien pour un bouquin en cours d’écriture. Et le rapadura m’a filé un coup de pouce. En marchant je me suis « bidouillé» un jeu où s’agit de trouver tous les mots qui se terminent pas A : papa, dada, cobra,  yoga, yucca, zinnia, vodka, parka, loggia, gaga, koala, cinéma, chihuahua, anaconda… Pas si facile !

gateau rapadura

Je suis arrivée ainsi chez le marchand de légumes. J’ai cessé mon travail en A pour flasher sur les citrons bergamotes et les dattes bio. Dès que j’ai eu ces bons achats dans mon sac, j’ai senti que les citrons bergamotes, les dattes et le rapadura allaient bien s’entendre ! Allais-je me mettre à nouveau au « travail  de jeu » en marchant ? Non, la pluie glacée m’a tout simplement mise de mauvais poil !

Mais ensuite tout fût tout de bien et le cake au citron bergamote, dattes et rapadura fût extrA (chouette encore un mot en A !)

Comment j’ai fait :

J’ai mélangé 100 g de beurre fondu, 100 g de rapadura , 4 œufs, 200 g de farine, ½ sachet de levure chimique, 1 yaourt et la « râpure » de deux citrons bergamotes.

Zou, je t’ai mis tout ça dans un moule à cake beurré.

Re-zou je t’ai enfoncé dans la pâte des moitiés de dattes.

Tri-zou j’ai enfourné le cake pour 30 minutes de cuisson à 180°.

Après cuisson j’ai démoulé le cake, versé le jus de mes deux citrons bergamotes précédemment « râpurés » sur le dessous du gâteau encore chaud pour l’imbiber

Après, je l’ai retourné pour le poser encore tout chaud et dans le bon sens sur une assiette.

C’était chaud et j’ai crié… AAAH !!!!

FIN

2 comments

  1. Je suis fan du rapadura que j’utilise pour faire mes gâteaux, sucrer les yaourts, etc, c’est bon et vraiment bio, alors que le sucre blanc…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s