Jeu pour la veillée de Noël… à 0 euro et à bons fous rires !

Publié par

Pas de magie de Noël sans bons jeux familiaux partagés. Pour la veillée de Noël, on peut aussi jouer à raconter une histoire à jouer de Père Noël comme celle que je me suis amusée à « écrivailloner » pour vous souhaiter un joyeux Noël, et vous remercier de vos commentaires, de vos gentils « coucou la marchande » lorsque vous êtes passés me voir chez Si Tu Veux !

boule de neige de noel
Boule de neige Paris, made in France, que je secoue bien fort pour que le père Noël vous comble tous de cadeaux !

Le jeu du Père Noël

On y joue comme ça :

Le meneur de jeu lit l’histoire devant les joueurs qui se sont mis en ligne devant lui. Quand un animal est nommé, les joueurs doivent se mettre debout sur un pied (on change de pied lorsque plusieurs noms d’animaux se suivent) ; quand c’est un aliment, les joueurs s’accroupissent ; enfin, quand Noël est nommé, les joueurs se mettent à genoux.

Variantes :

  • On peut lire l’histoire plusieurs fois de suite en accélérant le rythme de lecture.
  • On peut éliminer tout joueur qui se trompe.

L’histoire : Que fais tu avant de partir faire ta tournée de cadeaux, Père Noël ?

Avant d’atteler mes rennes pour partir pour mon long voyage dans le ciel, je prépare un bon repas de réveillon de Noël à ceux que j’aime. Je nourris mes canaris, ma souris, mon chien, mon chat, sans oublier ma tortue. Ensuite, je sors dehors avec mes lutins. Je leur offre une orange de Noël pour les remercier de m’avoir aidé. Ils me rappellent que je dois faire rentrer à la maison mon chat Griffon pour qu’il ne se bagarre pas durant mon absence avec « La Blanche » ou avec Francis, les chats du voisin.

Mais voilà justement « La Blanche » qui déboule. Voyant un biscuit de pain d’épices en forme de souris accroché dans le sapin de Noël, elle lâche le moineau qu’elle tient dans sa gueule pour courir l’attraper et le croquer. Et ce n’est pas fini ! Je vois aussi monter dans le sapin le chat Francis qui joue avec une noix… et patatras la fait tomber dans le bon verre de lait chaud que je m’apprêtais à boire ! Le temps presse, je n’ai pas le temps de gronder les chats pour leurs bêtises. Je me rends vite à l’écurie, et en entrant, qu’est-ce que je vois ? Mes rennes prêts à renverser le traîneau chargé de cadeaux de Noël. Ils sont effrayés par une chauve-souris et une famille d’araignées jouant à la corde à sauter avec la queue d’un rat ! Immédiatement, je pousse un grand cri pour faire peur aux araignées, aux chauves- souris, au rat et par la même occasion à « La Blanche » et à Francis.

Ces deux là m’ont suivi ! Ils sont montés dans le traîneau, et s’en donnent à cœur joie en tirant sur les rubans des papiers cadeaux de Noël pour les défaire. Comme j’ai bon cœur, je tire de la poche de ma tenue de père Noël quelques friandises pour détourner l’attention de ces coquins. La Blanche et Francis avalent en deux bouchées une poignée de croquettes. Je lance quelques miettes de pain et des gouttes de lait que la chauve-souris attrape en vol pendant que rat et araignées fuient dans un trou avec un gros morceau de brioche. Et voilà les rennes de Noël enfincalmés, prêts à galoper dans le ciel en tirant le traîneau chargé de cadeaux.

Mais avant de partir faire ma tournée de cadeaux pour tous les enfants du monde, je leur demande de faire un tour au-dessus de ma maison. J’agite une cloche, je crie « Ho ! Ho ! ». Et mon chat Griffon, mes canaris, ma souris, mon chien et ma tortue ouvrent la fenêtre du grenier et me crient : « Bon voyage Père Noël !!!!! »

2 comments

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s