Doudous, comme on vous chérit !

Publié par

Il y a des gens, comme cette humaine comparse de boulot, qui savent stopper net ma perpétuelle danse Saint Guy, qui consiste à faire toujours trois choses à la fois. Et la vlà qui me coince dans un coin de magasin : « Arrête 5 minutes, faut que je te raconte un truc ». Et la vlà qui me résume cette incroyable aventure de doudou, perdu, retrouvé trois ans après, vue sur le Baby Blog (Merci Stadire !), dont la fin va vous tirer les larmes…

Et vla qu’au fur et à mesure qu’elle cause, toute mon effervescence de zinzin retombe. Et je repense à ces doudous chéris, si marquants dans nos vies de famille… Ah mon poulet (oui, c’était le nom de mon ours quand j’étais petite), ah ce Gilbert, ce Baski…

doudou

Bon, voilà que mon cervô s’évade. Et puis zou, deux neurones se connectent pour former un souvenir : c’était un jour de septembre dernier, j’ouvrais un carton de nounours tout doux, de ceux qui font le bonheur des petits, et vlà qu’une madame Delamaman  m’interpelle :

– Mon fils de 7 ans a le même depuis qu’il est petit et vous savez ce qu’il m’a dit dernièrement en parlant de son « moumoune » ? Si jamais je perds moumoune, je ne pourrai plus vivre… Tous les matins il lui fait un petit bisou avant de partir à l’école !

Elle a alors sorti son portable et m’a montré la photo de moumoune ! Ah ! Ah ! On m’avait souvent montré les photos des petits enfants, du nouveau bébé, mais je n’avais encore jamais dû admirer une trombine de nounours.

J’y ai dit qu’il était fort beau le moumoune. Bien qu’il ait la tronche toute raplapla, que je pensais dans ma tête. Et alors ? Mieux vaut avoir une trogne toute abîmée par des bisous que d’être en manque de câlins avec le poil lustré, me dit à ce moment-là un ours de Si Tu Veux (et oui, les ours en peluche ils lisent dans mes pensées !)

J’ai donc fermé mon bec, et mis le causeur pelucheux, en manque de bisous, prem’s sur l’étagère des ours, prêt à me quitter pour être offert.

– Veinard, que je lui ai dit !

– Merci, qu’il m’a répondu.

4 comments

  1. oh là là moi aussi j’en ai pleuré, comme c’est émouvant… chez nous c’est doudou mouton bleu la mascotte, et heureusement que j’avais une doublure on en a déjà perdu un à l’école 😦 c’est tellement important pour eux…

  2. Je viens de voir la vidéo de Ah-Ah, et j’en ai pleuré! Trop chou ce grand boy bouleversé de retrouver son pote auquel il n’avait jamais cessé de penser…

  3. J’adore!
    Bon, je n’ai pas tout compris (j’ai l’anglais plutôt pauvre), mais j’y suis allée de ma petite larmichette en voyant le gamin serrer son doudou 3 ans après comme une mère qui retrouve son enfant.
    J’ai des collègues instits qui travaillent sur les photos des doudous en classe. On les déguise, on les met en situation « Doudou va au cirque, doudou est un héros, etc… »
    Un lien entre maison et école qui fait du bien au coeur des petits nenfants

    1. oui moi aussi je suis nulle en anglais mais on est bien d’accord, pas besoin de tout comprendre pour être ému par ce gentil grand garçon tout à son bonheur! Et pour les doudous déguisés, mis à l’honneur à l’école , c’est super; A l’occasion j’aimerai bien avoir quelques photos

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s