Mini Piñata de Pâques, ça vous dit ?

Ah, ce serait si facile de faire un copier-coller de la simple et parfaite chasse aux œufs qu’on trouve à la page 45 du livre Chasses au trésor fait môa ! Mais non, ça se fait pas. Les livres faut les acheter, faut pas les piller. Alors je cherche quoi piller d’autre, et je trouve ce qu’il me faut en plongeant mes mains avec délices dans le bucket de mini animaux du Si Tu Veux. Ainsi je comprends mieux ce plaisir gourmand, tactile, de la chasse à la mini bête qu’ont tous mes clienteaux. Hop, j’en extrais quelques unes. Re-hop, je m’en sers pour l’idée œufs de Pâques qui me trotte dans la tête.

Faut vous dire que cette idée est originale mais simplissime à réaliser. D’abord je pique avec des ciseaux pointus la coquille d’un œuf (prendre des bons œufs à coquille costaud, pas les blancs trop fragiles, pas les « pas chers » trop petits).

comment percer un oeuf

Quand l’œuf est troué je fais une découpe avec les ciseaux.

comment découper un oeuf

Je le rince, puis je glisse à l’intérieur mes mini jouets.

oeuf de Pâques pinata

Je colle une rondelle de papier pour masquer le trou.

oeuf pinata fermé

Le jour de Pâques :

  • L’œuf peut être mis en coquetier pour être l’œuf-coque-blague du petit déj’ de Pâques.
  • On peut aussi farcir une bonne douzaine d’œufs, puis les accrocher avec un brin de laine et un morceau de scotch aux branches d’un arbre pour en faire des mini-piñatas totalement jouissives à briser.

Moi, je prends le deuxième choix. Une bastonnade d’œufs, voilà à coup sûr ce qui plaira…

Papa coud et maman scie ?

Non, pas de sexisme dans ces deux livres d’activités créatives et de découvertes à faire à deux, écrits par une auteure "femme de terrain" (tiens c’est môa !),  totalement féministe, mais qui refuse les raccourcis. Et oui, les spécialistes de l’enfance vous le diront tous, papa et maman ne jouent pas toujours de la même façon avec leur enfant, chacun ayant sa façon de faire, et des activités qu’il préfère à d’autres. Cela n’a rien à voir avec nos débats d’actu et de sexisme.

Tiens d’ailleurs voilà l’avant- propos que j’ai mis dans le dedans d’un de ces deux livres, et c’est là z’aussi qu’on voit que j’écris mieux dans les livres que sur le blog !

Il est bien loin le temps où Papa ne savait pas cuisiner et où Maman était nulle en bricolage. Aujourd’hui, partager les tâches familiales
 à la maison est courant. Les papas jouent également beaucoup plus qu’avant avec leurs enfants. Mais, s
ans tomber dans les stéréotypes, on constate que l’un et l’autre parent ne propose pas spontanément les mêmes jeux. Papa est souvent un adepte des jeux physiques, Maman privilégie les activités pédagogiques et de dessin.
 Ces différences, évidemment pas systématiques, font des parents des compagnons de jeux complémentaires avec lesquels l’enfant pourra vivre un maximum d’expériences.
C’est un atout à ne pas négliger, car jouer
 à deux, faire des activités différentes avec Maman ou Papa renforce le lien parent-enfant au lieu de le banaliser !

Les pages des deux livres me font vibrer car en plus de la richesse des activités  proposées, c’est le souvenir de mes familiens que j’y retrouve.

trottinette

Fiers de faire avec leur maman ou leur papa tous ces simplissimes et extras bricolages pendant que je les photographiais. Contents de suivre avec leurs parents mes tutos et textes pour tester les activités créatives.

kaleidoscope

Là où, dans chaque fabrication, un zeste de méthode Montessori, avec le fameux « Aide moi à faire seul », leur montre comment devenir autonome facilement. Heureux z’aussi d’avoir fabriqué avec Maman, avec Papa, durant un bout de vacances ou un week end, une grande cabane…

cabane

… des jeux d’adresse, une trottinette, un giga jeux de cube, un kaléidoscope, avec du matériel de récupération.

paravent

Reste à vous avouer que faire ces deux livres aura été un énorme travail, mais surtout d’incroyables moments à jouer la petite souris.

passe boules

Observer le VRAI plaisir partagé durant ces moments "rien qu’à deux" entre parents et enfants, m’a conforté dans mon idée que le bricolage à jouer c’est top !

 

À poil, les poupées !

Vous qui me lisez via le Facebook vous avez aimé + + quand je vous ai passé cette image-là tirée d’un livre d’éducation sexuelle mis entre les mains de tous les enfants… en 1961.

éducation sexuelle nathan

Fallait que les non–face-de-bouc en profitent aussi. Pour rester dans un sujet « Parlons simplement de leur corps aux enfants » j’annonce à qui le veut le retour dans le magasin des deux nudistes du Si Tu Veux, les fameux Erwin et Erwina. Deux excellentes poupées pédagogiques qui font découvrir aux enfanteaux  le "comment qu’on est fait à l’intérieur".

erwin erwina

Deux excellentes personnes à poil qui intéressent bien sûr notre madame poilue-maison qui aime toujours passer au moment où on n’a pas besoin d’elle !

chat et poupées

Il me vient alors un délicieux souvenir d’un familien de 4 ans auquel on expliquait ce qu’il avait dans son corps : "Tu sais, tu as des poumons qui te servent à respirer, un estomac, un cœur…" Et le petit, pris d’une idée lumineuse, qui relève son t-shirt, tire sur son ventre, approche son œil de son nombril pour essayer de voir tout ça. Moment mémorable,  geste adorable, mais organes irregardables… c’est bien regrettable !

Jeu familial, pascal, génial !

Oui bien sûr, la veille de Pâques vous allez faire avec vos titis une activité « décor d’œufs » en piquant cette idée bien chouette et simplette à faire avec des yeux à coller.

oeufs rigolos

Le jour de Pâques vous ferez fête, avec une chasse aux œufs, puis un déjeuner pascal et familial. Et ensuite ? Quoi vouss z’allez faire ? Au moment du café, moi je vais mettre sur ma table basse Le Mur à la Poule et proposer à tous de faire des tas de parties !

jeu de la poule

Ce jeu d’adresse en bois a une règle archi simple (ça j’adore !) : on pose la poule sur le mur puis chacun doit retirer une brique sans que tout s’écroule. C’est perdu lorsque le volatile se casse la binette. Testé avec un 4 ans, puis avec une 5 ans j’ai pu constater que même petit on s’éclate avec ce jeu d’adresse et de concentration, par ailleurs sans limite d’âge. Un atout de plus car les jours de fête, se retrouver autour d’un jeu, petit ou grand on adore ça !

Pochette zip, le jeu d’éveil des tout petits

En ce moment j’ai sous ma «  Ôte responsabilité » ( ha ha hi hi !!!!!) » l’éveil neuronal d’un mini familien de 14 mois. Chaque semaine il faut que je lui trouve un programme de choses à faire avec sa gentille nounou, toujours partante pour faire des trucs rigolos avec lui. Et voilà que je lui file des pochettes zip et 3 z’ idées de jeux.

Le jeu de la pochette zip d’ouvert et de fermé

pochette rouge

Faut d’abord glisser des objets d’une seule couleur dans la troussette. Puis Nn ouvre la pochette, nano-petit pioche un jouet, un seul. Nn referme la pochette, puis l’ouvre à nouveau pour en prendre un pour elle, et ainsi de suite à chacun son tour, jusqu’à ce que : « Oh il n’y a plus rien dans la zip-de-pochette !!!! » Et Nn de recommencer le jeu, en glissant un jouet intrus, un truc d’une autre couleur qu’il faudra prendre en premier.

Le jeu de la pochette zip de recette de goûter

pochette jaune

Faut d’abord glisser des biscuits genre petit Lu dans la troussette. Nn donne à minus-gus une pochette à biscuits. Il s’amuse à les briser, à les émietter pendant que Nn veille à ce qu’il n’ouvre pas la pochette. Après le jeu Nounou verse les petits morceaux de biscuit dans un bol de compote de pommes. Ouh, c’est bon de goûter avec une compotée-biscuitée « fait main » !

La pochette zip de sortie au parc

pochette bleue

Faut penser à emmener la troussette quand on part en balade au parc. Nn dès qu’elle voit un truc joli s’exclame « Oh c’est trop beau ça, on va le ramener à la maison ! » Et hop la pâquerette, la plume, le caillou vont dans la pochette zip. De retour à la maison Nn pose un bout de scotch sur la fermeture de la pochette zip et laisse Titi admirer, malaxer, écrabouiller ses trésors en veillant toujours à ce qu’il n’ouvre pas la pochette.

Et quand Maman ou Papa rentrent du boulot, Nn raconte la journée à zips, Titi montre sa pochette de trésors de balade… Et les voilà tous contents…

Un premier avril – vril – vril

Il revient le premier avril encore, encore, encore,

Avec son poisson à rire, ah, ah, ah,

Et puis

Une peinture de Georges Braque, Braque, Braque

braque les poissons noirs

Des poissons noirs, noirs, noirs

Qu’elle découpe clac, clac, clac

scan poisson

Plante un clou pointu, pan, pan, pan

Attache au clou les fils, zip, zip,zip

accrocher poisson d'avril

Et au bout les poissons noirs, noirs, noirs,

Se balancent flap, flap, flap,

poissons avril suspendus

Très doucement frappent les têtes, toc, toc, toc,

Pour mettre en amusement ha, ha, ha,

Les « aimants » de poissons à rire

Du magasin de jouets, jouer, jouez…

On joue comment aux billes formes ?

Billes formes, billes plates, billes chinoises, les appellations sont variées. Mais le même cri de jooooooie jaillit de la bouche de tout jeune humain d’une huitaine d’années ou plus quand il en découvre dans ma bolée de billes et de calots magnifiques. : « Oh, ici ils en en ont !!! » (J’aime quand on m’appelle « ils »)

Et oui les billes plates sont à la mode, mais personne ne sait comment y jouer. Alors j’interroge des gaminous-joueurs, je leur soutire des infos :

  • On trouve un trou par terre
  • On met en jeu des billes qui se valent
  • Si on fait rentrer deux billes du premier coup, chacun des joueurs donne une bille de même valeur à ce joueur
  • S’il ne fait rentrer qu’une bille, c’est au tour d’un autre joueur de lancer sa bille.

Bon, ça oui je connais, c’est comme ça qu’on joue avec des billes rondes.

lancer de billes

Mais les plates elles servent à quoi ???? Enfin, un de ces djeunitos me donne une réponse valable : le joueur qui a gagné beaucoup de billes les échange contre des billes formes parce que sont celles qui ont le plus de valeur ! Ah voilà, ça y est, j’ai enfin compris à quoi servaient ces billes. Ce sont les lingots d’or des cours de récré, pour les gros richards qui ont du doigté au lancer de billes. Et j’en conclus qu’il est bon d’en avoir des tonneaux, à dispo, pour ces jeunots.

Et en bonus voici une règle de jeux de billes plates et rondes tirée du livre Parcours de billes « fait môa ».

Livre jeu billes

On annonce la couleur de la bille que l’on veut atteindre, puis on vise en lançant d’une chiquenaude la bille plate dans sa direction. Si le joueur touche la bille en question, il gagne 1 point, s’il en touche une autre il en perd 1. Le gagnant est le premier qui obtient 5 points. Des points, bien sûr, à échanger contre un maxi calot ou un « boulard de fou », comme vient de le dire, là, à l’instant, un de mes jeunes clienteaux !