Réglettes à compter… allez on s’y met !

Ah, tous les jeux qu’on peut faire avec ces coffrets de matériel pédagogique ! Chez le Si Tu veux on ne peut pas en manquer. Et je m’amuse quand des humains les apercevant ont soudain les yeux qui s’exorbitent. « Vous avez des Cuisenaire !!!!! » qu’ils disent. Et hop, ils me racontent tout le bonheur qu’ils ont eu, enfants, à apprendre à compter avec ces z’extraordinaires bûchettes. Je vous explique comment on s’en sert ? D’abord, Titi observe les réglettes. Elles sont de longueurs et de couleurs différente, ou, dans une autre version, marquées de points de couleurs différentes : le premier jeu matheux consiste donc à les comparer, à les classer de la plus petite à la plus grande. Les escaliers en bûchettes voilà un bien bon jeu !

escalier à points

Puis on s’amuse à faire des suites de longueurs différentes, yeux ouvert ou fermés. On joue à dessiner des figures symétriques, à suivre des modèles, à monter des murs…

dessin cuisenaire

On peut enfin commencer à calculer, et c’est là où les longueurs différentes des réglettes s’expliquent. Chaque longueur, de 1 à 10, correspond à un certain nombre de petits bâtons blancs (équivalents à 1) ou de points de couleur suivant le coffret.

équivalences

Pour le Cuisenaire et ses réglettes de différentes couleurs, dès qu’on connaît la valeur de chaque réglette on supprime les éléments blancs. On compose alors son premier tapis d’addition, en regroupant les réglettes qu’il faut sous la grande réglette rouge (équivalent à 10).

tapis d'addition cuisenaire

Pour le coffret de réglettes de calcul à points, on fait de même et le titi, s’il se trompe, s’auto-corrige facilement, aucune réglette ne devant dépasser la réglette 10.

tapis erreur

Et voilà un tapis réussi ! Le mini-comptable fièrement nomme ses bâtons : 7+3 = 10 / 5 + 5 = 10 / 9 +1 = 10. Avec ses baguettes à calcul, Titi pratique l’addition avec brio !

tapis ok

Pour plus d’infos sur la méthode du pédagogue Georges Cuisenaire allez voir sur son site. Jojo le belge, malgré son aspect sévère, devait avoir de la rigolette dans la tête, car il a inventé une bien fameuse façon de compter, celle où l’on s’amuse en couleur !

Découpages faciles, étape par étape

C’est un jour où je participe, avec des pros de l’enfance, à une réunion autour du jeu à l’école. On parle des activités manuelles faciles à faire, des âges conseillés, et patati et patata… J’entends z’alors une de ces bonnes personnes annoncer que, « de nos jours », les enfants ne savent plus découper, qu’il faut donc renoncer à leur proposer toute activité de ce genre-là dans les centres de loisirs avant 6 ans. Dommage-mage que je me dis en commençant « en douce » une première activité de découpage, là, durant la réunion : déchirer une bande de mon cahier de notes/ plier la bande/ m’en faire une bague de papier… Heureusement-zement , la réflexion m’amène, une fois de retour dans ma shop devant ce tas d’engins coupe-coupe (ciseaux de débutant à ressort, ciseaux pour gaucher ou pour droitier, à lames métal ou plastique) à me questionner sur le comment apprendre à découper.

ciseaux

Et çà donne ça : Développer les habiletés en découpage entre 3 et 5 ans

Découper droit : Découpage à deux. Vous tenez la feuille de papier bien tendue et Titi découpe en suivant « la route » tracée au centre du papier.

découpage 4 mains

Découper une forme : Dessinez une route avec, à chaque coin de la forme à découper, un panneau stop (gommettes rouges). Le minus aux ciseaux coupe et avance jusqu’au panneau stop. Là, il immobilise ses ciseaux comme si ces derniers étaient une voiture changeant de direction. Hop, de l’autre main il fait tourner la feuille en la changeant de direction. Et zou, voilà que le repère visuel lui fait comprendre que c’est la feuille et non les ciseaux qu’il faut « moover » pour découper facilement et continuer à suivre le dessin de la route.

modèle découpage 1

Découper un rond : le principe est le même mais les panneaux stop sont miniaturisés. Les ciseaux- voiture les suivent pendant que la feuille-route tourne en permanence comme à un rond point.

modèle découpage 2

Des découpages qui marchent encore mieux si titi parle à ses ciseaux : « Avance, avance, stoooop, attends ciseaux, je tourne la feuille… ». Ces découpeurs j’adore les regarder quand ils cisaillent, car l’activité est souvent accompagnée d’un mâchonnement incontrôlé montrant toute la concentration qu’exige cette excellente activité pour les petits.

Psst : un dernier petit conseil, les gus cisailleurs préfèrent les formes de petite taille, plus faciles pour démarrer en découpage.

Psst encore : on peut aussi s’entrainer avec des épluchures de légumes !

 

 

Tour de Magie, bluffant et tout facile

J’espère que vous savez tenir votre langue car ce formidable tour de passe-passe ne nécessite qu’une chose, une seule… la discrétion ! En effet il ne faudra expliquer le « truc » qu’à votre complice. Et vous provoquerez l’admiration en faisant ce tour de magie lors d’un goûter d’anniversaire ou d’une fête familiale.

Magie Blanche (matériel : aucun / un complice)

Annoncez à votre public que, grâce à vos dons de divination,  vous êtes capable de deviner l’objet qu’ils auront choisi pendant que vous serez dans une autre pièce. Votre complice, lui, reste évidemment dans la pièce. C’est lui qui sera le « questionneur » quand vous entrerez à nouveau. Il vous demandera : «  Avons-nous choisi … ? » et il citera l’un après l’autre différents objets qui n’ont pas été choisis par l’assemblée.

magicien

« Avons-nous choisi un dé ? Non ! Un broc ? Non ! Un fauteuil ? Non ! Un gâteau ? Non… »

suite magie

À chaque question vous répondrez «  non ». Finalement le complice citera l’objet choisi par l’assemblée et là vous répondrez « Oui ! »

« Avons-nous choisi un livre ? Non ! Une feuille de papier ? Non ! Un chevalier ? OUI !!!!!!!!!! »

suite magie

Comment ? Pourquoi ? Votre complice aura cité un objet de couleur blanche, (la feuille de papier) juste avant de nommer l’objet à deviner ! Vous pouvez bien sûr échanger les rôles et devenir l’assistant pendant que l’ado complice sort de la pièce. Pour éviter que le public ne devine votre stratagème, vous pourrez cette fois-ci, avant l’objet à deviner, en citer un de couleur noire.

Après deux « prestations » prétextez une intense fatigue, due à l’extrême concentration que nécessite ce tour de magie, afin que personne dans le public ne devine votre truc . À ne jamais dévoiler, même après le spectacle !

Mandala de pâte à modeler

Un matin je ME fais en solo une séance de pâte à modeler (la vraie « à l’ancienne » qui se modèle comme on le veut, pas l’autre, « la moderne-beurk » qui sèche et casse !). D’abord je fabrique mes teintes en mélangeant la pâte blanche avec les teintes vives. L’activité est délicieuse. Elle est aussi pédagogiquement excellente car ces deux pâtes, il faut savoir les doser comme il faut pour obtenir de belles couleurs pastel.

mélange

Ensuite je modèle les boudins. Là, ce sont les deux mains qui doivent s’accorder parfaitement pour que le rouleau soit fin « de partout ». Enfin je roule dans le creux de ma main des petits morceaux de pâte à modeler. Le geste nécessite de la douceur. Les mains dansent, les boulettes naissent…

boudins

J’amène ensuite ces formes modelées dans une assiette. Elles s’arrangent joliment façon mandala, j’ai juste à les presser légèrement pour qu’elles adhèrent à leur support.

mandala

Gestes retrouvés, activité d’une simplicité folle. Seule une chose me manque : partager mon jeu de pâte à modeler avec un minus-de-gus. Vivement que je m’en chope un pour lui faire déguster mon plat à mandala !

Carnaval de belles images

Qu’est ce que je fais quand une potesse m’offre les « vieux papiers » de ce catalogue là ?

costumes carnaval

Je le feuillette. Et je pars en rêverie en cherchant avec ma comparse du Si Tu Veux. Quel déguisement aurions nous choisi s’il nous avait été donné d’être invitées à un bal costumé… en 1908 (date du catalogue).

costumes carnaval

À votre tour de jouer à « Quel déguisement pour moi ? » avec vos titis ou vos collègues de bureau. Vous noterez aussi que ces gens là, ils avaient l’air d’avoir moins peur que nous du ridicule !

coiffures oiseaux

Ou pas ! Allez, chiche, inspirez-vous de cette page-là pour faire un dîner de têtes et de franche rigolade entre amis.

dîner têtes

Moi j’ai choisi ma coiffure : la trombine à l’arrosoir.

arrosoir

Oh oui ça, sûr que je me la ferai, un jour, cette tête d’arrosage… Si le temps vous manque vous pouvez toujours venir chercher un képi ou une coiffe de bretonne tout crépon « qui semble d’époque » à le Si Tu Veux, j’en ai retrouvé tout un stock dans un fond de cave !

Jeux pour un voyage en voiture

Souvenir d’une virée « pic nic d’été » au mont Ventoux. Durant la montée en voiture je propose aux deux gus qui m’accompagnent de compter les cyclistes. L’un compte ceux qui montent, l’autre ceux qui descendent. L’idée est mauvaise car, à midi au mois d’août, il n’y a quasiment que des cyclistes qui descendent ! Les sportifs sont déjà montés à la fraîche, tôt le matin. Seuls grimpent quelques Allemands ou Hollandais à la tronche rouge vif. Et les scores de 32 points pour le joueur qui a choisi les descendeurs et de 4 points pour l’autre mettent une sacrée mauvaise ambiance dans la bagnole…Pour de prochains voyages je leur proposerai la chasse aux animaux ou aux lettres plutôt que celle aux cyclistes !

voitures

  1. La chasse aux animaux

Dans ce jeu on donne une valeur différente aux animaux qu’on est quasiment sûr de rencontrer quand on voyage en voiture (chien : 1 point, chat : 2 points, vache -seule ou en troupeau : 3 points, pie : 4 points…). La liste variera suivant la région ainsi que la valeur attribuée à l’animal.

vache

Chaque joueur chasse d’un côté de la route. Si un animal traverse la route ou est dans la voiture que l’on suit, il appartient au premier qui l’a vu. Le premier qui a 20 points a gagné (on peut bien sûr jouer en solo de même façon).

  1. La chasse aux lettres

Choisissez le nom de la ville où vous rendez en voiture (ou le prénom d’un des voyageurs). Votre titi doit ensuite chercher à former ce nom en se servant des lettres des plaques d’immatriculation des voitures rencontrées. Si l’on joue à plusieurs c’est le premier qui trouve la dernière lettre du nom qui gagne la partie.

alphabet

Il faut évidemment trouver les lettres dans l’ordre : pour Marseille, d’abord le M puis A, R, etc. On peut aussi choisir le nom de la ville la plus proche et avoir terminé sa chasse aux lettres avant de la traverser.

  1. La chasse à la valise de Si Tu Veux

Pour les plus petits, ceux qui ne savent pas encore lire, c’est dans ce billet qu’il faudra piocher, ou chez le Si Tu Veux passer. J’ai en effet planqué le « tout à jouer en voyage des petits » dans la valise de ma maman quand elle voyageait, petite, dans une Renault de 1930. Cherchez donc la valise-à-ma-mum si vous passez de par chez moi, elle est bourrée de trésors pour voyager tranquille avec un minus.

Déguisement de chevalier ke + facile à faire ya pas

Pour faire un déguisement il y a deux solutions :

  • Avoir des doigts de fée, de tonnes de tissu et des heures de libre.
  • Avoir 0 talent en couture, un bout de tissu, quelques rubans et de la peinture… et 15 minutes maxi !

Le deuxième choix, dans le genre défi impossible, me plaît. Me voilà donc partie dans la confection d’un déguisement de Mardi Gras ARTIXTIK à peu de sous et peu de temps. Je dois avouer que sa fabrication est de la pure éclate ! J’ai d’abord ouvert ce livre-là, « fait môa », à cette page pour m’inspirer :

idées créatives

J’ai découpé un bout de tissu (130 cm x 40 cm) que j’ai plié en deux pour avoir une forme de chasuble de 65 cm de haut. Puis j’ai découpé le décolleté (forme à piquer ci-dessous).

patron déguisement

Restait plus qu’à faire l’artisxk’ :

  1. J’ai décoré mon tissu (gouache sans eau ou peinture pour tissu).
  2. J’ai rabattu sur 1 cm et collé mon tissu (colle à tissu sur les côtés, le bas et l’encolure de la tunique).
  3. J’ai tracé la signature (feutre blanc).
  4. J’ai fait les finitions (2 liens agrafés ou deux morceaux de velcro autocollant pour fermer les côtés).
  5. J’ai rajouté quelques zigouigouis (2 bouts de tissu brillant et des pierres précieuses de plastoc collées sur la casaque).

tunique chevalier

Le résultat donne envie d’en faire plein d’autres. Une chasuble toute noire avec un grand Z peint en blanc et pour signature : Zorro le rusé. Une autre toute bleue avec une grande croix peinte en blanc pour d’Artagnan. Une verte avec une grande flèche rouge pour Robin des bois… Et ne serait-ce pas une fameuse idée pour occuper les enfants que de faire avec eux ce genre de déguisement ? Des tenues vite faites, vite enfilées, qui donneront lieu à des tas de jeux d’imagination. Une activité-enfants bien dans l’air du temps, cette année Mardi Gras c’est le 17 février !