Des activités plein les livres !

Il m’a été donné un jour (bô cadô !) d’assister, en tant qu’auteur jeunesse, à une séance de lecture dans une classe de maternelle. C’est là que j’ai découvert le « bi-ton ».

L'heure du conte

L’heure du conte à la bibliothèque de Clamart en 1965

1 – Celui de la narratrice-maîtresse-Catherine qui d’un ton théâtral, gai ou triste, inquiet ou rassurant, offre sa voix pour faire vivre le texte.

2 – Celui de la ventriloque-maîtresse-Catherine, chargée de garder sa petite troupe concentrée. Le ton est là parfaitement monocorde. On ne voit quasiment pas bouger les lèvres, la voix basse surgit entre deux dialogues de l’histoire contée. Les mots ventriloqueux servent à séparer deux agités : « Change de place », à assurer la sécurité : « Arrête de te balancer sur ta chaise, tu vas tomber », à rappeler le distrait : « Tu m’écoutes ? »…

Ballet de tons, l’un tonique, l’autre calme, qui permettent de retenir l’attention des mini auditeurs jusqu’à la fin du récit (dont la durée ne doit pas excéder dix minutes, me rappelle Catherine). Après le mot fin c’est le temps des activités-livre : jeu du détective d’images, collection de mots, exploration des illustations. Le livre est lu et relu en utilisant des petits jeux qui rendent les enfants encore plus accros à l’histoire, qui leur apprennent à profiter à fond du texte et des images. Chacun son tour parle, apprécie, critique, jusqu’à ce que l’un d’eux demande : « Dis Catherine, pourquoi tu as un pansement à ton pied ? ». Je suis la seule à rire de cette prise de parole totalement hors sujet. Tous maintenant s’intéressent à ce talon décoré d’un sparadrap. Et la maîtresse au pied blessé de m’expliquer que ce tout, là, fait partie de la séance de lecture. Un livre à regarder, une histoire à écouter, une conversation à bâtons rompus. Puis un événement impromptu qui permet à chacun de relâcher ses tensions, de passer à autre chose, comme faire des jeux actifs et toniques. Ces jeux de livres en voici ci-dessous, pour vous !

Jouer avec un livre 

  • Demander au titi de jouer au chasseur d’images en trouvant dans les illustrations tous les animaux, ou les voitures, ou les monstres…
  • Sur cette même idée lui faire trouver trois choses qui volent, trois qui poussent dans la terre, trois qui nagent…
  • Raconter l’histoire en cherchant à faire des collections de mots (les mots des choses qui se mangent, qui nomment des couleurs, des prénoms…). Des mots qu’on peut écrire ensuite et mettre dans des enveloppes.

enveloppes

Jouer avec plusieurs livres

  • Jouer au mariages des livres en trouvant un point commun sur les couvertures (un même animal, un même fond de couleur, la même lettre en début de titre…)

Mic et Mac

  • Jouer au détective en donnant quelques indices permettant de retrouver un livre parmi d’autres

Jouer avec des livres de façon tonique

Matériel : 12 livres, des post-it, 1 dé, et un gros pion par joueur (lego ou cubes de couleurs différentes…)

Préparatifs : Former le parcours de jeu avec les livres dont vous numérotez les couvertures avec un post-it

Déroulement du jeu : À tour de rôle chacun lance le dé et avance son pion sur le parcours des livres suivant le nombre de points affichés par le dé. Lorsque le pion du joueur arrive sur une case consigne (chiffre entouré en rouge ) il l’exécute. La partie est gagnée par le joueur qui place son pion pile sur la case 12. Si les points du dé sont supérieurs au nombre de cases le séparant de l’arrivée, le joueur fait reculer son pion.

jeu livres

Les consignes

  • 3 : Avance de trois cases- livres. Si tu sais nommer le titre du livre tu rejoues
  • 6 : Avance du même nombre de cases que du nombre de mots qu’il y a dans le titre du livre
  • 8 : Avance ou recule ton pion sur un livre dont la couverture est de même couleur
  • 10 : Si tu connais le nom du héros du livre, tu peux rejouer

À votre tour maintenant de passer le plaisir de la lecture ludique à vos petiots, celle qui fait aimer les livres !

Ballons longs faciles à gonfler, enfin !

Ras le bol des ballons-saucisses que seuls les pros de l’animation arrivent à gonfler et à sculpter. Moi je t’en pète 12 d’affilée avant que l’un d’eux prenne l’allure d’une saucisse. Ils adorent me claquer dans les doigts dès que j’essaye de les « sculpter ». Et puis, voilà qu’un jour les ballons-bâtons se pointent chez le Si Tu Veux.

ballons bâtons

Sont discrets ces gus là, z’ont un look k-way tout sagement pliés dans leur sachet. Mais ils ont un gros, un maousse, un XXL atout, ils se gonflent comme rien et on peut en faire des tas de trucs.

  • Ballons-bâtons à yeux riboulants pour drôle de mascotte ou lot d’anniversaire tip top.

ballon mascotte

  • Ballons-bâtons à transformer en crosses pour un jeu de soft hockey.

crosse ballon

  • Ballon bâton pour jeu d’anniversaire et d’adresse : faire tenir un ballon-bâton entre deux assiettes plaquées contre chacune de ses extrémités, tenues par deux joueurs qui doivent effectuer un parcours sans le faire tomber.
  • Ballons bâtons pour jeu de fête tout-ballons : on lance plusieurs ballons de baudruche et les enfants se servent de leurs ballons-bâtons, à la place des frites, pour les maintenir en l’air le plus longtemps possible.

jeux ballons

Alors moi je vous le dis : invitez les ballons-bâtons à vos fêtes d’anniversaire. Proposez-les pour une activité créative de jour de pluie. Offrez ce super jouet à un petit malade qui doit rester à la maison. Ces types dans leur pyjama de plastique sont des braves gars, toujours là pour mettre la bonne ambiance. Faut pas passer à côté de ça !

Les mots du visage en dessin, en chanson, en amusements…

Amusement de mot d’enfant avec un familien qui scrute mon visage.

image vintage

Pendant que je me maquille ce 3 ans regarde avec intérêt les froissures autour de mes yeux : « C’est quoi tous ces petits traits que tu as là ? » qu’il me demande. Après une seconde de surprise, je positive. Et oui, grâce à moi ce minus curieux va enrichir son vocabulaire d’un nouveau mot : ride !

Amusement de dessin avec ces pochoirs de visages.

pochoirs visages

Parfait jeu de voyage, bonne activité pour jour pluvieux, bonne activité aussi pour moi qui me dois de tester toute nouveauté arrivant chez le Si Tu Veux. Profites-en pour te dessiner, que je me dis… Non, pas avec de la moustache ou de la barbe comme l’homme de ma vie, les « marqures » autour des yeux sont bien suffisantes pour te donner du cachet !

Amusement de chanson avec la deuxième fournée de livres sonores (faits môa) pour s’éveiller aux mots et au langage, dont l’un des titres, Les mots du visage, va pile poil avec le thème de ce billet.

mots du visage

Amusement dernier de visage avec le jeu de la barbichette. On joue à deux, chacun tenant le menton de l’autre,  et l’on chante : Je te tiens, tu me tiens par la barbichette, le premier de nous deux qui rira aura une tapette ! Moi je perds souvent, et l’on me bat… au propre et au figuré !

Jeu du loto des proverbes… Merci la pie !

Grise journée d’hiver, dehors ça caille. Et vlà-ti pas que je rencontre une pie sur mon chemin. Immédiatement mon cerveau fait twister quelques neurones et surgit dans mes pensées le fameux dicton qui a accompagné mon enfance : Une pie, tant pis, deux pies tant mieux ! Sacré dicton et bêtes vicelardes qui apparemment préfèrent les virées en solitaire à celles en bandes. Alors du « tant pis » on en récolte à la pelle quand on joue à une pie tant pis, deux pies tant mieux… Mais l’oiseau est si beau, si tonique avec son chant craquelant qu’on lui pardonne tout.

pie carton

La rencontre de la pie me donne l’envie de passer du dicton au proverbe. Et je fouillasse dans mes piles de papiers pour y chercher un de ces vieux jeux que j’aime tant récupérer dans les vide-greniers. C’est un loto des proverbes bien vintage.

loto

loto proverbes

loto proverbes

loto proverbes

que vous pourrez imprimer / quitte à bouffer pas mal d’encre de vos cartouches (tant pis) / pour ensuite bien vous amuser avec la family (tant mieux !)

Chanter ? Parsse-ke ça fait du bien

7 milliards

D’abord, juste écouter ces petites voix.

Aménager ensuite la chanson, remplacer Allemagne par Tunisie, Mali, Libye… puis trouver quelqu’un d’ici et de là bas pour traduire les mots pomme, chat et enfant.

Je viens d’un pays

Qui n’est pas le vôtre

Un peu loin d’ici

Mais quand même un autre

La terre est de la même couleur

Dans l’herbe il y a les mêmes fleurs

Et les enfants dans les maisons

Ont cheveux bruns ou cheveux blonds

Même dans les géographies

Ce qui sépare deux pays,

Y a pas de quoi faire un malheur,

C’est des petits points entre deux couleurs.

Je viens d’un pays

Qu’on nomme Tunisie

On y voit aussi

Villes et campagnes

Les « touffaha » poussent sur les pommiers,

Les « elmchech » miaulent dans les greniers,

Les « draris’ » jouent aux mêmes jeux,

Même si les mots changent un peu

Même dans les géographies

Ce qui sépare deux pays

Y a pas de quoi faire un malheur

C’est des petits points entre deux couleurs.

 

Je viens d’un pays

Mais je vous ressemble,

Nous serons amis

Et, si bon nous semble,

Là, par-dessus les petits points,

On pourra se tendre la main

On pourra se connaître mieux

Et vivre beaucoup plus heureux

 

Tant pis pour les géographies,

Pour rassembler tous les pays,

On les efface avec le cœur

Les petits points entre deux couleurs.

 Puis cet air là le fredonner, le répéter, le crier autant qu’il le faudra pour sentir la joie revenir en nous.

Toupies à toupifier !

« Regarde Maman comment je toupifie », crie un minus d’humain en faisant tourner une de mes fameuses toupies- serpents sur une table du magasin.

toupie serpents

La mum s’étonne. « Tu toupifies ???? » Et le 5 ans qui comprend qu’il est en train de faire une erreur de syntaxe se reprend : «  Je toupiye ».

toupies

Et moi de m’étonner qu’aucun verbe n’existe pour décrire l’action de lancer une toupie, de la faire tourner, virevolter… Et moi de m’étonner de ne pas vous avoir donné depuis longtemps des idées de jeux à faire avec des toupies de bois comme celles de Klaus Mader … Tournoi de toupies pour une animation d’anniversaire, occupation parfaite pour un mercredi pluvieux, activité essentielle pour délier les doigts, les occuper avec de la gym douce…

 Toupies-dominos

toupie dominos

Matériel : une toupie et des dominos pour former un cercle d’un mètre de diamètre environ

Règle du jeu : le meneur de jeu construit un cercle avec les dominos à points. À tour de rôle chaque joueur place la toupie au centre de la piste de dominos puis la lance. Elle doit parcourir la piste en essayant de toucher le plus de dominos possibles en trois lancers.

Pour faciliter le déplacement de la toupie, on retire au fur et à mesure les dominos touchés. Après chaque tour le joueur comptabilise ses points. Le gagnant est celui qui a cumulé le maximum de points après trois manches.

Course-toupie

jeu toupie règle

Matériel : n’importe quelle toupie et une règle

Règle du jeu : deux joueurs s’affrontent. À partir d’un point de départ chacun lance sa toupie à tour de rôle. Celui dont la toupie fait le parcours le plus long (mesuré avec la règle) marque 1 point. Le vainqueur est celui qui a cumulé le maximum de points après avoir fait 10 lancers de toupie.

Turbo romain

jeu toupie papier

Matériel : une feuille de papier et une toupie

Règle du jeu : On dessine sur une feuille un cercle que l’on sépare en 8 parties numérotées entre 5 et 40. Chacun à tour de rôle lance sa toupie sur la feuille numérotée en la faisant tourner à partir du centre et annonce la partie numérotée sur lequel la pointe de la toupie va s’arrêter. Si la toupie sort de la feuille on perd un point. Si la toupie s’arrête sur la partie annoncée, ou sur une partie avec un chiffre supérieur on marque un point. Le vainqueur est le premier qui a obtient 5 points.

Battle-toupie

toupie boule

Matériel : une toupie boule par joueur

Règle du jeu : le meneur de jeu distribue une toupie à chaque joueur, puis il donne le signal de départ de la battle. Les joueurs, tous ensemble, lancent leurs toupies. Celle qui après s’être retournée sur sa pointe reste la dernière à tourner fait gagner 10 points à son lanceur. Le premier qui a 50 points gagne la partie.

Et puis pour ceux qui veulent se « culturer en toupifiant » dès le début de l’année, je rappelle K’on on a trouvé des toupies dans les sarcophages de pharaons datant de 2000 ans avant JC. K’En Angleterre, au Mardi Gras, on organisait des courses de toupies sur les routes qui reliaient les différentes villages. Ke la toupie était déjà connue des Amérindiens du Nord et du Sud avant l’arrivée des colonisateurs. K’ô Japon, la fabrication de toupie fait toujours l’objet d’un artisanat traditionnel. Ke ce sont eux qui ont inventé les Beyblade, celles qui ont donné aux enfants, lorsque leur mode fut passée, l’envie de jouer avec des toupies de toutes sortes !

Résolution pour une bonne année ?

Pas de bla bla, pas de vœux, juste une image de marrade pour bien commencer l’année…

bn6

Tom Gauld : « Vous êtes tous jaloux de mon Jetpack », éditions 2024.com