Compte avec tes dragons, tes ouistitis ou tes colibris!

C’est une Madame La Maman passant par le Si Tu veux. Elle tripatouille une figurine dragon « sise » avec ses collègues dragonneaux dans ma poêle à frire « collector ».

dragons

Elle m’explique comment son enfanteau de 7 ans, son Merlin, joue avec ses dragons. Il aligne les figurines. Il leur donne des puissances : le dragon placé en 13ème position est le plus faible, le 7ème est deux fois plus fort que les autres… Avec un lancer de dé faisant sortir un 6 les dragons morts aux combats ressuscitent…

– Quand il fait ses files de dragons espacés régulièrement au millimètre près, son côté psycho-rigide m’inquiète, avoue-t-elle en rigolant.

Moi j’ajoute mon grain de sel en lui soufflant un  jeu d’opérations avec des figurines qui plaira peut être au jeune maître des dragons !

lancer jouets

Comment k’on fait :

  1. On dessine un cercle sur une feuille qu’on pose devant soi
  2. On lance le dé, puis une poignée de figurines (une dizaine)
  3. On pose ensuite l’opération (nombre des bestioles ayant atterri dans le cercle* + les points affichés par le dé)
  4. On joue ainsi de suite
  5. La partie est gagnée dès que la somme des opérations posées atteint 100

Colibri, toucan, grenouille dendrobate, chat manx, perroquet ara, cheval bai, tortue sans lièvre ou panda en plastoc. Chacun fera ses opé-bêbêtes suivant ses passions, en adaptant le jeu à ses besoins, à son niveau. Soustractions et de multiplications se prêtent aussi parfaitement à ce jeu de lancer et de calcul.

*Quand plus de la moitié du corps d’un animal est dans le cercle on considère qu’il y est rentré.

Art de rien et jeu tout-plein-bien

C’est une fillouche de 9 ans : elle est venue chez le Si Tu Veux chercher un maxi calot en remplacement de celui piqué par un de ses comparses à la récré. Elle fait un tour de magasin avec son accompagnateur du mercredi : son grand père.

poupées

Elle tripote des rondelles de bois posées près de moi sur le comptoir. Elle traînaille. Elle commente à voix haute son doux moment de visite d’ici : « C’est bien ce magasin, il y a tout, même ce qui ne sert à rien… »

rondelles-bois

Sublime philosophie de la vie où le rien est bien. On échange alors sur ce bonheur du rien, comme celui d’aligner des pions de bois, ce qu’elle s’empresse de faire tout en me parlant. La fille m’avoue qu’en ce moment elle aussi fait du beau avec du rien en récupérant des tickets de métro pour fabriquer une petite cabane pour ses poupées. Moi je lui confie que j’aime bien faire des « boîtes à rien ».

Cette parlotte entre « grandes créatrices » m’excite. Et la suite suit. J’utilise tout de go le clienteau lambda pour faire de l’art. J’aligne droit sur le comptoir une série de pions de bois. J’attends. Un premier humain ose s’attaquer à la chose. Il empile une rondelle sur chacune des miennes. Je ne moufte pas. Un autre les bouscule. Le suivant les ordonne à nouveau. Telle une performance, L’Art de Rien du Si Tu Veux devient tour à tour vague éblouissante, tas merdique, pile en déséquilibre. Et cela m’amuse. Le tout n’égale pas les rangements de l’artiste suisse  Ursus Wehrli.

9-Ursus-Wehrli-MJ-MEDIA

3-Ursus-Wehrli-MJ-MEDIA1-1024x437

pates

Ces derniers, sûr, vont vous inspirer, vous donner envie de jouer à votre tour à l’art du rangement avec du rien !

Loterie à suspense de délire pour vos animer vos fêtes et anniversaires

Gagner le gros lot puis se le faire piquer par un autre, avoir le lot le plus nul mais pouvoir l’échanger contre un truc qui fait grave rêver, voilà un jeu de loterie qui mettra de l’ambiance dans toutes vos fêtes de petits et de grands !

paquets-loterie

Comment k’on fé :

Avant le jeu

  • On emballe les lots (un par invité) en s’amusant à sur-emballer certains afin qu’ils fassent bien envie… bref il faut des cadeaux de toutes tailles.
  • On numérote des petits papiers (un même nombre de papiers numérotés que d’invités).
  • On installe en tas les cadeaux et on place les papiers pliés dans un chapeau.

chapeau-loterie

Le jeu de loterie

Les joueurs s’asseyent à un mètre du tas de cadeaux afin de bien voir chacun faire « son show » d’ouverture de cadeau.

À tour de rôle chacun tire un papier dont le numéro désigne l’ordre de passage des joueurs.

Le joueur N°1 s’avance devant le tas de cadeaux. Il les palpe, il les secoue, pendant que les autres comptent jusqu’à 10 et le conseillent. Puis il en choisit un. Face aux autres joueurs il déballe le cadeau et prend une mine réjouie… ou déconfite suivant ce qu’il découvre.

Le joueur N° 2 ouvre à son tour un paquet. Si ce dernier plaît au joueur numéro 1 celui-ci peut décider de le troquer contre le cadeau qu’il a gagné précédemment, sinon les deux gardent leur cadeau (du genre joueur N°1 préfère la baguette magique à paillettes de joueur N°2 à la patience avec des billes qu’il a trouvé dans son paquet).

baguette magique

Les joueurs suivants jouent de même façon en décidant après chaque ouverture de leur cadeau de le garder ou de l’échanger avec qui ils veulent, personne n’ayant le droit de refuser le troc. Aïe ! oui c’est dur. Il y en a qui font la tronche, mais c’est si drôle de voir les cadeaux passer de l’un à l’autre. La loterie se termine lorsque le dernier cadeau est ouvert, gardé ou échangé…

Vidéo de Maria Montessori… et mon œil de lynx

Qu’est ce que j’aime le plus dans ce bout de film ?

Le « craquotement » de la bobine du cinéma-antique ? La narine droite de Madam’ Montessori qui montre la force qu’elle dégage malgré son petit côté charmeur-détaché ? Il y a aussi le gus qui manie le mémo des sons Montessori aussi bien qu’un barman du Ritz ou du Crillon me préparant (dans mes rêves) un gin fizz. Et puis y’a la victime, celui qui se farcit la pire des filles de la classe, celle qui lui torchonne si bien les oreilles qu’il n’aura plus jamais besoin de se les laver…

Fouillez avec vos yeux dans les recoins de cette vidéo. Vous y apercevrez furtivement un petit déconneur qu’on a bien vite zappé, un futur chirurgien qui se brosse les mains avec vigueur, un autre qui, si la caméra n’était pas là, enverrait bien valdinguer sa lavette dans la tronche de sa comparse. Vivacité d’enfants, amusements d’eau et de lavage en binôme, vraies activités Montessori que je n’hésiterai pas à proposer à deux frérots familiens dès qu’ils passeront par chez moi. Sûr qu’il y aura de l’ambiance !

Jeu de loto et de dés : on les combine !

Chez le Si Tu Veux j’aime à mêler les dés classiques avec d’autres plus zarbis : dés couleurs, dés rebondissants, dés avec signes opératoires…

dés

Je laisse aussi traîner quelques cartes de loto  ainsi que cette règle inspirée de celle du Loto-Zanzibar.

jeu-loto

La règle du jeu

On distribue à chaque joueur une carte de loto et on convient d’une mise (5 haricots secs par joueur… ou 5 mini bonbons). À tour de rôle chacun lance 2 dés et couvre d’un jeton la case numérotée de sa carte suivant les points affichés par les dés de ces trois façons :

  • Le ou les points affichés par un des deux dés : 1, 2, 3, 4, 5 ou 6
  • L’addition des deux dés (ex : 5 + 4 = le chiffre 9)
  • Les points lus dans un sens ou dans l’autre 54 ou 45

Le joueur qui, après avoir lancé ses dés, sort un chiffre déjà couvert paye un bonbon à la caisse. Celui qui fait un double gagne un bonbon.Le premier qui a rempli sa carte gagne la partie.

Bizarre de jouer aux dés avec un jeu de loto me direz-vous ? Ah ke non, vous répondrai-je. J’ai souvenir du cri dépité que l’on poussait, enfant dans la maison de vacances, à chaque fois qu’en début de séjour on sortait le jeu de loto / qu’on comptait les pions /qu’on découvrait le ou les numéro manquants, ce qui nous empêchait de jouer. C’est sûrement aussi pour cela que j’aime tant collectionner les boîtes de loto à chiffres manquants.

loto-vintage

Celle-ci m’a particulièrement tapé dans l’œil, boîte incomplète au couvercle tout pété : probable et bel ouvrage d’art-et-de-rage d’un enfant découvrant, après avoir compté les pions, qu’il en manquait un…

Dessiner “en grand“

L’achat s’effectue au Franprix = une nappe en papier. La proposition est faite ensuite à deux jeunes gus « familiens » de 3 et 6 ans.

– Qui veut faire du dessin-en-grand sur une nappe en papier posée par terre ? ke je demande.

Cri de joie !

– Oh oui, nous on adore faire des grrrrrands dessins ! k’on me répond.

J’aurais aimé donner aux artistes des pots de peinture à lancer sur le papier posé au sol, les voir asperger de gouttelettes la surface vierge… J’ai été plus sage. J’ai mis dans leurs mains mes crayons rocks.

crayons-rocks

Les gestes amples de l’un et l’autre dessinateur m’ont surpris, comme s’il leur était totalement naturel de « graffer » de la sorte.

dessin-nappe

bonhomme-nappe

Ensuite, ils sont passés à autre chose. Moi, pas bête, j’ai fauché une de ces œuvres en moche papier gaufré. Exposée dans le Si Tu Veux, j’attends patiemment qu’elle vale son pesant d’or…

Picasso-1944

… tels que d’autres bouts de nappe, signés Pablo Picasso !

Oui, on s’amuse tous avec la pelote à cadeaux !

Moi, j’ai la soluss’ pour briser la glace lors d’une réunion de famille où l’on ne sait pas trop quoi se dire, pour faire un pot d’adieu en offrant un cadeau à chacun de ses collègues, pour animer un goûter d’anniversaire, un mariage, une veillée de colo… S’agit de faire passer de l’un à l’autre une pelote à cadeaux que chacun débobinera en partie. Plus la boule est grosse, plus le jeu est amusant. Moi j’ai choisi d’utiliser une bobine de 300 m de film étirable pour faire la mienne (mais j’en ai utilisé à peine la moitié !).

mini-jouets

Comment fabriquer la pelote à cadeaux

J’ai d’abord formé une grosse bouloche de papier à bulles que j’ai scotchée. Puis j’ai commencé à enrouler le film étirable tout autour de cette boule en plaçant un ballon de baudruche, un petit jouet, un bonbon emballé dans la balle commençant à se former*. J’ai continué ainsi en croisant bien le ruban de film étirable, en plaçant la bimbeloterie et les sucreries dans ma pelote, tout en fixant des petits bouts de scotch de ci de là afin que le déballage ne soit pas si facile que ça.

pelote-cadeaux

Comment jouer 

On s’assied tous en rond. Au signal du meneur de jeu un premier joueur commence à dérouler la pelote. Pendant ce temps le joueur à sa gauche lance deux dés (très rapidement et sans arrêt). Dès que ce joueur fait un double au dé, l’autre joueur cesse son déballage et lui passe la boule à cadeaux. On joue ainsi de suite, chacun devant dérouler comme il faut la pelote (sans déchirer les couches) et garder pour lui tout ce qui en tombe. Le jeu se termine quand tout le film étirable a été déroulé. Vient alors le temps de comparer ses trésors tout en dégustant les bonbons… durement gagnés !

bonbons

* faut plein de mini trucs dans la balle / 100 bricoles est la quantité idéale / chez Si Tu Veux on a la « came qu’il faut » avec des mini jouets vraiment pas chers et la bonne adresse pour le film étirable en grande quantité ! J’ajoute que faut aussi penser à laisser des pans entiers de film étirable sans cadeaux pour augmenter le suspense !