L’art abstrait géométrique. Et si en faire aidait à l’apprécier?

Publié par

 Oui, c’est bien de reproduire des figures, étoile, sapin, maison, avec l’excellent jeu de tape-clous, mais c’est intéressant aussi de se détacher des modèles fournis dans la boîte. 

Pour cela, avant de fixer son œuvre avec, « tap, tap, tap «, les mini clous, il faut aiguiser son œil en observant une image d’art, la retirer, puis placer les formes selon son inspiration et créer sa propre composition colorée.

Nous, on a d’abord regardé Malevitch !

Mais pensez aussi à Klee, Mondrian, Albers… Cette invitation à créer, à s’interroger, à chercher en soi à faire autre chose qu’une représentation de choses réelles est une vraie approche de l’art abstrait.

Le « ça ne ressemble à rien » est ôté de l’esprit du bambino. Il pourra alors laisser traîner son regard de connaisseur sur les œuvres des grands peintres abstraits, dans les musées où vous l’emmènerez. 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.