Remarquer l’humble nature à Paris, ça fait du bien ! 

Publié par

Désormais j’ai toujours une craie dans mon sac. Je suis devenue une graffeuse verte, l’œil toujours aux aguets pour repérer la plante sauvage, que j’aime accompagner de quelques mots*. 

Leur lecture perturbera peut-être un peu le quotidien de l’humain lambda passant par là …sûrement plus que si j’avais juste nommé ces herbes folles de leur nom savant. 

L’habitude étant prise, je tague aussi en raccompagnant un familien de 8 ans chez ses parents, en m’extasiant face à de mini végétaux nichés dans une plaque d’égout. 

J’entends alors le gus me murmurer : « Cache ta craie, y’a la police, j’te jure c’est vrai … » 

Bon, les 2 policiers qui passaient sur le trottoir d’en face avaient sûrement autre chose à faire que de venir causer avec moi de la façon dont nous tous devons respecter ces plantes sauvages bien vaillantes. Je me suis empressée de rassurer le gus en légère pétoche : oui, taguer à la craie sur le sol est autorisé… 

Le rectangle de plantes devint ensuite dans nos têtes un spectacle vivant, car le familien en avait trouvé sa fonction : « En fait c’était un terrain de foot pour fourmis », et il me raconta en détail le match durant la fin du trajet ! 

*Une nouvelle passion qui figurera dans un de mes prochains livres…

2 commentaires

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.