Ki ki veut des noix pour jouer aux billes formes ?

Publié par

C’est Ovide, poète latin, qui nous fait connaître les jeux des enfants romains avec son poème “Nux“, là où un noyer se plaint qu’on lui pique ses fruits pour les manger ou jouer z’avec !!! *

« Alors tombent les noix, elles trouvent place au dessert (…) servent aussi aux jeux d’enfants, soit que debout et à l’aide d’une noix lancée aux autres, ils rompent l’ordre. Soit que baissés, ils atteignent en un ou deux coups le même but, en la poussant du doigt. Quatre noix suffisent pour ce jeu, trois au dessous et la quatrième au-dessus. D’autres fois on fait rouler la noix du haut d’un plan incliné, de manière à ce qu’elle rencontre une de celles qui sont à terre sur son passage… »

Refaire ces jeux à ma façon avec des noix, des billes formes et des enfants dans la galerie Vivienne était alors bien tentant…

Et si vos gus veulent faire tout pareil pensez à ne pas manger toutes vos noix au dessert !

* Nux Elégie du noyer, Ovide 64-66 A.D

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.