Livres dont “Tu es le héros “?… du travail de précision !

Publié par

J’aime l’exercice d’équilibre périlleux qu’est l’écriture de bouquins aussi complexes que les Livres dont Tu es le héros, en version documentaire. Ces livres qui offrent au bas des pages plusieurs choix pour continuer la lecture. Le jeune lecteur (entre 8 et 12 ans) peut vivre ainsi une vingtaine d’aventures différentes avec un même titre. Pour écrire ces livres je me dois de veiller à l’extrême justesse du contenu. Ah, je ne vous dis pas le nombre de bouquins de grands historiens et scientifiques que je me suis tapé avant de commencer à écrire l’un ou l’autre de ces titres (4 déjà parus, 4 en cours de parution aux éditions Nathan).

dinosaures

Pompier

Tournoi

Viking

Le texte est ensuite relu par un historien ou un spécialiste du sujet, puis re-relu par mon éditrice. Et voilà soudain le mail que je reçois à propos d’un prochain titre, où un foutu Tigris me donne du fil à retordre…

Chère Madeleine,

Nous sommes en pleine préparation du titre GLADIATEUR et nous avons repéré un élément qui nous semble poser problème pour la cohérence : en effet, lors d’un des chemins d’histoire possibles, le héros Martial, un rétiaire, affronte Tigris. Or Tigris est un mirmillon (il est désigné comme tel dans le texte et vêtu du costume correspondant dans les illustrations) et si l’on respecte les paires traditionnelles de combattants, un rétiaire combat toujours un secutor… D’après nos recherches, le duel rétiaire-mirmillon a existé dans l’histoire, mais avant le Ier siècle. À partir du Ier siècle, le duel s’est changé en rétiaire-secutor car le combat contre le mirmillon était trop déséquilibré. Or l’histoire de notre livre se déroule au Ier siècle donc les duels doivent logiquement avoir lieu dans leur nouvelle configuration (rétiaire contre secutor)…  Du coup, nous pensions modifier légèrement le texte de narration aux passages concernés pour justifier ce duel inhabituel. Mais avant, nous voulions avoir votre accord …

Bien sûr je râle quand, tard le soir, à cause de ce bachibouzouk de Tigris qui n’a pas la bonne couleur de slip pour combattre au 1er siècle, et je dois me replonger dans l’histoire des gladiateurs. Mais, le lendemain,  j’ai ma récompense avec la remarque d’une fillouche d’ami, habituée à mes albums pour les plus jeunes. J’offre à cette 8 ans un de mes livres dont Tu es le héros traînant de par chez moi. « C’est toi qui écris ça ? » s’exclame-t-elle. « Alors là tu es vraiment un écrivain ! Demain je vais amener ton livre à l’école et dire à ma maitresse que je te connais. » Je fais ma timide. Elle, elle est trop fière. Ça me plaît !

One comment

  1. la classe !!!! il va falloir que j’attende encore un peu que Michoco grandisse, mais je sens qu’il va adoré tous les thèmes !!! et en plus je serai trop fière moi aussi de pouvoir dire qu’on te connaît !!! j’adore le concept des livres dont tu es le héros, sans me souvenir précisément des titres, j’en ai encore le doux souvenir d’enfance de réécrire l’histoire, encore et encore !! bravo (pour les combats mirmillon-rétiaire c’est technique mais la vérité historique est à ce prix !!!)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s