Jeux avec sticks phosphorescents, ph ! ph !

Posted by

C’te type c’est mon héros du moment. Il a 7 ans. Il a un big problème. Il a le tronc tout emplâtré. Il doit pas bouger… et les journées sont longues, longues, longues. Moi ça m’interpelle. J’affole mes neurones pour que les idées étranges qui circulent en permanence dans ma boîte crânienne se transforment en jeux pour enfant malade – pour gus qu’un dos pété a transformé en statue de sel – pour mini type qui a parfois des baisses de moral.

Fin du pathos et début du programme de la rigolette.

Matériel : un étui de sticks phosphorescents avec leurs connecteurs (les jeux se font sous les draps ou dans l’obscurité)

  • Jeu 1 : Réunir tous les bâtons les uns aux autres et faire circuler cette longue et fine baguette sous son drap pour voir tous les beaux effets de lumière fluo que cela fait.
  • Jeu 2 : Faire de la géométrie en  fabriquant un cube phospho avec des bouloches de pâte à modeler et les sticks et éteindre la lumière pour admirer l’œuvre. Essayer aussi de construire une pyramide.

pyramide fluo

  • Jeu 3 : S’interroger sur la couleur du stick qui va avec son humeur du moment (vert / triste, rouge / en colère, bleu / détendu, jaune / content). Les utiliser ensuite pour avertir l’entourage de ses sentiments tout au long de la journée.
  • Jeu 4 : Apprendre dans sa tête à écrire le mot phosphorescent (avec deux « ph ») puis se la jouer bilingue en essayant de le dire en anglais:  « glows in the dark ».
  • Jeu 5 : Jouer au chevalier et combattre un dragon en lui enfonçant son épée (fabriquée avec deux sticks  phosphos) dans la gueule pour le faire culbuter.

dragon fluo

  • Jeu 6 : Fabriquer des bracelets ou un collier pour son pote de chambre.
  • Jeu 7 : Faire de l’ombre chinoise avec un voleur qui veut piquer du trésor de stick.

ombre chinoise fluo

  • Jeu 8 : Croire à la magie du phospho quand l’heure de prendre un médicament arrive en se servant d’un stick pour lancer un sort à la mixture. Psst, 10 tourbillons dans le sens des aiguilles d’une montre, 10 dans l’autre sens au dessus du verre, et je t’jure que le breuvage il est alors nettement moins mauvais à avaler !

Et puis je me dis que les non-gisants vont sûrement être eux aussi fan de ces jeux pour enfants malades. Alors j’amène à un bien portant c’te même matos, pour qu’il profite de la sombritude des fin de journée d’hiver pour jouer aux sticks. Et là aussi le stick-de-phospho rend le moment intensément magique !

3 comments

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s