Non aux goûters d’enfants « empoisonnants » !

Posted by

Non, nos chéris d’enfants ne vont pas tomber raides mort en buvant un jus de pomme ou en mangeant un yaourt aux fruits ! Mais j’avoue qu’en claviotant sur mon ordi, mes recherches sur la provenance des produits de goûter me font faire Glurp… De plus en plus de containers en provenance de l’autre bout du monde déversent chez nous des tonnes de « gourmandises  » : des gâteaux de riz avec colorants interdits, du concentré de pommes qui va servir à faire du pur jus de pomme « français », des fraises colorées en rouge (E129), des pêches, des abricots qui, zou, paradent dans les yaourts aux fruits, dans la confiture, dans les biscuits fourrés, étiquetés « made la France ». Fabriqué en France, produit de France, produit en France, transformé en France, élaboré en France… difficile de savoir ce que ces produits ont de français, la mention de l’origine n’étant pas obligatoire. Et il ne suffit pas, hélas, d’acheter de la « marque  » pour être sûr de manger les bons aliments.

Alors moi je dis :

Vive les yaourts nature dans lesquels on verse une cuillère de vraie confiture (ouf, on en trouve encore sur tous les marchés) ou de gelée de groseille fait maison.

Vive les brioches de boulanger sans gras trans et glucose pour faire un délicieux toast à la pomme (recette piquée dans c’te livre vintage).

sandwich aux pommes

Beurrez légèrement deux tranches de pain brioché des deux côtés / tartinez une de ces tranches de gelée de pommes + un peu de pomme râpée / couvrez avec l’autre tranche de pain beurré / enveloppez dans un carré d’alu et au four chaud pendant 15 minutes.

Vive le moelleux aux myrtilles et au miel de Provence… sans trace d’antibiotiques (recette piquée dans mon livre Miam).

moelleux aux myrtilles

Mélangez 2 verres de farine avec un demi paquet de levure chimique / ajoutez 3 œufs + un mix de 60g de beurre mou écrasé à la fourchette avec  ½ de verre de rapadura et une cuillère de miel / ajoutez 3 grandes cuillères de crème fraîche + 1 verre de confiture de myrtille,  et au four (préchauffé  à 200°, th.6) pour 30 minutes de cuisson.

Et quand je vois mon gourmand préféré se lécher les babines après avoir dégusté mon goûter fait maison (rebaptisé Myrtillou!), je me sens bien. Lui, par contre, il râle… parce qu’il veut encore une part de gâteau. Et voilà que je lui dis, que oui, il est vraiment EMPOISONNANT !

One comment

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s