Broder pour se vider l’esprit

Publié par

Petit arrêt sur un familien qui, il y a quelques semaines, souhaitait apprendre à broder. Alors oui, chaque mercredi, il a tiré l’aiguille et compris ce qu’était ce travail manuel « non genré », qu’il a bien apprécié.

Une activité qui peut sembler désuète aux yeux des adultes alors qu’elle est si parfaite pour vider son esprit, se concentrer uniquement sur le plaisir sensoriel  de la fabrication « fait moi -fait main »

Les photos de ce gus m’émeuvent, car ni moi, ni le gus n’avions remarqué d’où venaient ces sets de broderies que j’avais choisi pour le Si Tu Veux : provenance Ukraine.

Et l’aiguillée de laine ramène à cette actualité vertigineuse …

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.