Une goulée de bonne ambiance chez le Si Tu Veux, ça vous tente ?  

Publié par

Tiens, ce dernier samedi un climat joyeux régnait dans le Si Tu Veux !

Commençons par ce délicieux moment partagé avec un gus de 5 ans, sa mum et sa mamie. C’est cette dernière qui lui offre une magnifique hydre. Moi, je montre à l’enfant le petit plus du monstre : certaines de ses gueules très légèrement mobiles peuvent “en semblant“ mordre ou manger. Pour booster l’imagination du gus je glisse en cadeau des diamants et des pierres précieuses dans les gueules de la terrible bestiole.

Le mini typoss il est tellement heureux qu’il crie, qu’il trépigne de joie. « Surtout que j’avais rien à lui donner à manger! » qu’il me dit. Et vlà que la maman me demande « Est ce qu’il peut passer derrière le comptoir pour vous faire un câlin ? » Et je me chope de la part de l’enfant heureux un maxi hug… devant une bande de clienteaux tout attendris !

Comme si c’était programmé, débarque ensuite une madame-la- marraine venue tout exprès chez le Si Tu Veux dans le but de “sur-gâter“ sa filleule de 9 ans qu’elle ne voit qu’une fois par an.

On les sent toutes deux si heureuses de leur plan no-limit shopping qu’ici personne ne s’offusque de leur doux délire. Moi je participe bien sûr à ce moment joyeux en jetant, au moment de leur départ, une poignée de diamants dans le sac de joujoux judicieusement et raisonnablement bien choisis par la fillouche.

Elle n’en revient pas de cette pluie de joyaux, elle explose de joie !

Et ça continue. C’est au tour d’un gaminou de 6 ans de m’apporter une paire de jumelles en me disant : « C’est mon anniversaire le 22 avril, est ce que vous pouvez me les garder? Je viendrai les chercher ce jour-là. » Et le papa de s’écrier : « Laisse la dame tranquille, elle ne va pas te garder les jumelles aussi longtemps ! » « Ah mais si », que je réponds, « Moi ça me fait plaisir de te les mettre de côté jusqu’à… dans 3 mois ! » Et le gus de partir, puis d’écraser son nez sur la vitre une fois la porte du magasin refermée, pour un coucou d’au revoir avec sa main, vraiment attendrissant. Et le papa de r-é-entrouvrir la porte pour m’annoncer rieur : « Vous avez un fan de plus ! »

Il n’y a pas à dire, rien au monde ne remplacera ce poste d’“observatrice en ethnologie de l’enfance“ auquel je tiens tant!

2 commentaires

    1. ah mince je ne le savais pas, donc très chère garigo, un maxi hug en transmission directe via les bonnes ondes qui naviguent de partout et bonne journée des câlins !

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.