Et si jouer avec l’art faisait du bien?

Publié par

Ah, ça c’est le Paris que j’aime! Celui d’ici, des jardins du Carrousel du Louvre, où, quand je passe devant une statue de Maillol l’appel à la « zinzinerie » me prend. Et zou, je sors de mon sac une fourmi à chapeau zonant depuis des mois dans ce sombre fond.

Pour ne pas effrayer la paisible femme tenant des branches d’olivier, je lui chuchote à l’oreille ce haïku :  L’arrière-train de la fourmi étincelle / soleil de printemps*

La sentant tranquillisée je laisse ma fourmi prendre ses aises avant de l’offrir à une jeune russian- touristelle, qui, sans plus tarder fait cavaler l’insecte sur la statue de bronze.

Et je me dis que oui, l’art de plein air a du bon. Quand on peut toucher une œuvre, lui parler, s’en servir de toboggan à fourmi, on est vite englouti dans la beauté de l’œuvre… Bon, me reste plus qu’à faire la même chose avec la Joconde, mais ça ce n’est pas gagné !!!!

* l’arrière-train de la fourmi étincelle / soleil de printemps (Kaneko Tota)

2 comments

    1. bonnet rouge!!! c’était un reste de ma mise en scène de vitrine de Noël où les insectes étaient en bonne place. Désormais la fourmi est je ne sais où : Moscou; Irkoutsk , Novossibirsk…

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.