Facile, les tables de multiplications avec les étoiles à dessiner !

Publié par

Jamais « j’eu cru » que je prendrais un jour plaisir à réciter les tables de multiplications. Et pourtant, quand j’ai commencé à m’intéresser à ces drôles de petits machins, les disques de multiplications Waldorf Steiner, j’en suis devenue addict.

Tentez la chose avec vos gus, ceux qui rament pour les apprendre. Vous verrez comme cela leur fera du bien de remplacer la répèt’ genre « mémorisation bla bla robot » par une méthode qui positive ! Faire danser son crayon sur une feuille tout en répétant ses tables d’une voix chuchotée détend, comme du yoga-crayon…

Et voilà komment k’on fait.

Imprimez la feuille ci-dessous et reportez plusieurs fois le disque blanc sur une feuille de papier.

Si votre enfanteau n’est pas sûr de toutes les réponses, inscrivez les résultats de la table qu’il veut réviser près des disques vierges.

Montrez la vidéo à votre gus pour qu’il comprenne comment procéder

Expliquez lui qu’il faut commencer les tracés en se basant toujours sur les unités des résultats de chaque table pour conduire son crayon d’un nombre à un autre. Par exemple, pour la table de 4 aller de 4 à 8 (2 X 4 = 8) puis de 8 à 2 (4 X 3 = 12), puis conduire le crayon vers le 6 ( 4 X 4 = 16), puis vers le 0 (4 X 5 = 20), et poursuivre les tracés en repassant sur les premiers traits pour aller jusqu’à 40. À chaque fois « le maître des étoiles à multiplications » dira ce qu’il fait, en rythme, et d’une voix tranquille : je fais 3 X 2 = 6 et mon crayon arrive sur le 6, etc.

Et puis le jeu prendra le dessus. On s’amusera à répéter 10 fois de suite la table de 4 pour faire une étoile « riche en traits », à combiner deux tables pour avoir une étoile bicolore, à faire un tableau avec toutes les tables de multiplication comprises en remarquant que la 5 et la 10 ne sont pas aptes à l’activité, que la 9 est moins bien que la 4, la 6 ou la 7, à découper l’étoile pour en suivre le tracé du doigt…

Et cette table de multiplication « fingers in the nose » je la dédie à une madame-maîtresse d’une école voisine du Si Tu Veux  qui attendait avec impatience que je lui fasse le tuto pour son prochain atelier autonome de maths. Et oui, ici c’est comme un labo où chacun vient à la pêche aux idées !

*On peut bien z’aussi remplacer le crayon qui fait sa trace par un fil tendu qui court de même façon sur un cercle de bois où sont plantés 10 clous. Mais j’avoue que là on est dans du bricolo plus costaud, plus coûteux, plus risqué si l’activité ne plaît pas au gus… bref pas pour moi !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s