Comptez en manipulant avec mon “cabinet mathématique“!

Publié par

Oyez, oyez braves parents, bons enseignants, joyeux enfants … enfin voilà qu’on clame et acclame de partout ce qu’ici, sur ce blog, j’insuffle depuis toujours et encore d’encore : jouer, manipuler, bouger permet de mieux apprendre ! Pour rester dans l’ambiance-maths du moment je me décide à créer un “cabinet de mathématiques“ en regroupant dans les 30 casiers de ce meuble de bricolage tout ce qui peut servir à calculer, comparer, classer, diviser, multiplier et plus encore.

Que met-on dans ces casiers, une fois numérotés ?

Des défis-maths (pour les 3-6 ans) avec le matériel et la fiche servant à réaliser le défi

Des bâtonnets, jetons, mini briques, fils de laine, élastiques, perles, pâte à modeler, piécettes… seule compte la petite taille des choses que vous glanerez de ci et de là

Les  fiches comporteront un dessin pour que le titi non-lecteur travaille ses maths en toute autonomie

En voici le détail d’une première dizaine de défis

  • Avec 6 bâtonnets : faire le dessin d’une maison
  • Avec 7 pions : séparer en deux tas, empiler, puis poser le pion restant en équilibre sur les 2 colonnes
  • Avec 10 bâtonnets : faire une ligne avec des groupes de 2 bâtonnets parallèles
  • Avec 15 pions : placer en groupements de 1 à 5
  • Avec 6 bâtonnets : dessiner un poisson qui regarde dans l’autre sens que celui du dessin
  • Avec 5 blocs de bois et rondelles : ranger par épaisseur
  • Avec 8 mini briques : faire un cube
  • Avec 6 élastiques et 12 perles : ranger en groupes de 4
  • Avec 12 triangles : faire un carré
  • Avec un bonhomme et un mini cheval, faire un monstre avec le même nombre de jambes que l’addition de celles des deux figurines

On montre ensuite à son enfant comment réussir ses défis-maths:

Choisir une activité / La réaliser en suivant le dessin de la fiche/ Valider l’activité par une croix dessinée au dos de la fiche/ Ranger le tout/ Continuer en choisissant l’une après l’autre les activités contenus dans 5 autres tiroirs/Pas plus !

Oui, stopper l’activité avant que le matheux ne se lasse, c’est important. La joie de la découverte et la concentration maximum ne sont profitables que si l’on consomme avec modération. Pour en garder tout l’intérêt on veille aussi à laisser passer un certain temps avant de sortir à nouveau le cabinet mathématique, et on rajoute de temps en temps de nouveaux contenus dans les tiroirs.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.