Clémentine, mandarine, on y joue avant de les manger ?

Posted by

J‘énerve toujours mon entourage familien en appelant mandarine tout fruit de petite taille et de teinte orange. Apparemment mes mandarines sont plutôt des clémentines depuis que Frère Clément, grand chef jardinier d’un orphelinat algérien s’est mis en tête au siècle dernier de croiser un mandarinier avec un oranger d’oranges douces. On dit aussi qu’il n’a rien fait… mais s’est juste approprié la découverte de ce fruit apparu dans un de ses vergers.

clémentines

Le doute de la paternité du fruit est sûrement la raison qui m’empêche de nommer le fruit par son vrai nom… Mais cela ne change rien au plaisir de jouer avec ces fruits doux et goûteux dont je rappelle que, si l’écorce est légèrement verte, cela n’est pas signe d’immaturité mais, à l’inverse, signe de naturel et de fraîcheur.

cageotJouer avec le nom du fruit

Raconter l’histoire de la clémentine-à-le-Clément et demander à votre mini-gus de la débaptiser en lui faisant porter en souvenir de son pays d’origine, un prénom algérien. « Je mangerais bien une Ahmedine, une Djameline, une Omarine » On peut aussi se l’approprier en ajoutant ine à son prénom. « Ah cette Madeline est pleine de pépins ! Ou avec un prénom corse, région de France où on en produit des délicieuses « Les Dumenicines sont toujours les meilleures »

Jouer avec l’odeur du fruit

Conserver au réfrigérateur dans une boîte en plastique des petits morceaux d’écorces d’agrumes (citron, orange, clémentine, pamplemousse, tangerine) Jouer ensuite avec titi à repérer les yeux fermés « qui est qui » en pressant légèrement chaque morceau de peau sous son nez

Transformer une clémentine en grenouille

Utiliser des ciseaux pointus pour la découpe et laisser titi faire le décor avec un feutre permanent

 

grenouille

Préparer du beurre de mandarine : 50 g de beurre mou, mélangé avec le jus et le zeste d’une « clémentine » (mmh trop bon avec des crêpes !)

 Préparer une simple salade de clémentines et d’oranges et l’arroser avec un sirop vanillé (oui je vais de le faire avec les bâtons de vanille reçus ce matin au courrier, en provenance d’une lectrice du blog qui vit à la Réunion (Les dons « à manger » pour marchande de  jouets  ça me donne un max de plaisir !)

vanille

Seul truc qui ne marche pas : les lampes à huile-mandarines d’antan. En effet les clémentines n’ont pas les mêmes « mèches » que les mandarines. L’huile ne peut donc pas monter dans la coupelle que l’on faisait avec l’écorce de la mandarine, avant de l’allumer pour en faire une jolie bougie éphémère et parfumée. Bon, paraît que des mandarines on en trouve encore un peu en janvier et février, je vais donc partir en chasse !

2 comments

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s