Inukshuk, l’Homme de bienvenue

Posted by

À c’te période de Noël, quand j’allume mon ordi le matin, j’ai du message pubeux à gogo avec en prime l’amazoniard. Chaque nuit il me concocte une sélection de jouets qu’il juge tip top pour moi (ah, le benêt, il sait même pas que j’ai mille fois mieux dans ma shop !). Bon, je jette donc tous ces mails de rabais, offres spéciales, ventes éclair, à la pouboche. Je préfère cliquer sur ce dossier. Celui de l’inukshuk : un bricolage fait cet été avec des titis, prévoyant qu’un jour d’avant Noël, comme chaque année, j’aurais ma crise anti-conso…

Qu’est-ce qu’un Inukshuk?

Le mot Inukshuk veut dire « comme une personne » ou « homme de pierre » en langue inuit. On en trouve partout dans le nord canadien. C’est un assemblage de pierres qui rappelle une forme humaine. Il sert de point de repère aux voyageurs. C’est aussi un symbole de bienvenue dans le désert et la froidure de la toundra arctique.

inukshuk

Pourquoi fabriquer un Inukshuk ?

Pour faire pendant les vacances de Noël un bricolage facile avec vos enfants. Une statue qui pourra même servir à souhaiter la bienvenue au père Noël !

Comment construire son Inukshuk ?

En récupérant des blocs de polystyrène (à cette période tous les magasins en ont plein leurs poubelles). Ces formes en polystyrène seront les pierres : 
deux pierres larges et plates pour les pieds, deux pierres longues pour les jambes, une pierre pour le bassin, une pierre pour le tronc, une pierre large pour les épaules, deux pierres pour les mains, une pierre pour la tête. Toutes assemblées entre elles avec des brochettes de bois, toutes pouvant être facilement découpées avec un couteau en plastique.

personnage polystyrène

Ensuite faut tracer les traits du visage de l’ inukshuk avec un fin fil de colle en tube qui creuse le polystyrène.

visage

Puis piquer, comme je l’ai fait, de l’aiguille de pin dans l’homme de fausse pierre.

aiguilles pin

Ho, Ho, Ho, voilà que là vous froncez les sourcils car des aiguilles de pin vous n’en avez pas sous la main. Je vous file donc la solussse. Passez par le Si Tu Veux. Exprimez votre besoin d’aiguilles de pin en me disant en Inuit : « Tununiarpaa » (donne-moi) et tendez les mains. On verra ensuite si j’appelle la police pour les prévenir que j’ai un fou (une folle) dans le magasin à emprisonner d’urgence, ou si je cesse immédiatement toute activité bassement commerciale pour exaucer la demande, si simple, si belle, si naturelle…

5 comments

  1. Merci pour cette super idée madame la marchande de jouet !
    Noël est passé sans que je me connecte au site mais je pense qu’il n’est jamais trop tard pour adapter l’idée des inukshuk en classe avec mes tout-petiots !

  2. j’aurai adoré venir tununiarpaater au magasin !! Vu la distance on va se débrouiller avec les moyens du bord pour construire notre « inukshuk » 😉 C’est une très belle idée pour indiquer le chemin au Père Noël dans les contrées où il devrait venir plus souvent… Très belles fêtes de fin d’année !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s